PRESSE | SWAGGER

EXTRAITS DE PRESSE

« Petite sensation du dernier Festival de Cannes, où il fut présenté dans la sélection de l’ACID (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion), Swagger condense en une décharge électro-pop la fougue d’une jeunesse ­conquérante, gonflée d’espoir, et le blues d’un ghetto déserté par les Blancs où évoluent en vase clos des populations presque entièrement issues de l’immigration d’Afrique noire et du Maghreb. Si ce film émeut tant, s’il a suscité, déjà, un tel enthousiasme, c’est que son objet n’est pas tant la banlieue que la subjectivité de ses personnages, formidables personnalités dont il exalte les sentiments, le désir, l’imaginaire. »

LE MONDE, Isabelle Régnier
Lire la suite de l’article sur www.lemonde.fr

****

« Le voilà, le film qu’on attendait. On a failli écrire, qu’on n’attendait plus, tant le monde des jeunes dans les cités aura été mal pris en charge par le cinéma (...) Qu’est-ce que Swagger ? Une enquête et une danse, un jeu de piste, et de rôles, et parfois un jeu vidéo, un documentaire assurément mais plein de fictions, de rêves, de creux silencieux (...) Le chef opérateur de Kaurismaki, le surdoué Timo Salminen offre au film une majesté de l’image, une « classe » à la hauteur des ambitions dans un monde où le paraître, sous de multiples formes, est vital –ce que désigne le terme swagger. »

SLATE, Jean-Michel Frodon
Lire la suite de l’article sur www.slate.fr

****

" Le résultat est à cheval entre le documentaire et la fiction, objet excentrique et hors du monde. On a le sentiment d’avoir fait table rase de toute la dialectique banlieusarde et d’en sortir par le haut, dans un climat jamais naïf mais heureux, solaire, affranchi. (...)
Swagger capte bien un vent nouveau, une poésie désinvolte au style foudroyant, dont semble s’être enveloppée cette jeune génération de banlieusards jusqu’alors jamais filmée "

LES INROCKS, Théo Ribeton
Lire la suite de l’article sur www.lesinrocks.com

****

« Olivier Babinet filme Aulnay et Sevran, la nuit, comme des lieux mystérieux, beaux et dangereux. Sa caméra joue avec l’espace, elle semble s’envoler, par moments, avant de s’introduire par la fenêtre d’un immeuble, comme pour en percer les secrets. Et c’est le même regard, ample et précis, qu’il pose sur les onze petits héros qu’il a filmés durant des mois pour en faire de vrais personnages. »

TELERAMA, Pierre Murat
Lire la suite de l’article sur www.telerama.fr

****

« Un documentaire avec des partis pris forts : ne jamais parler de la banlieue comme d’un truc anxiogène, saisir la jeunesse sans la figer, habiller certaines séquences aux couleurs d’un clip R&B. Parfois, il suffit d’un film pour donner du swag à ceux qui vivent de l’autre côté du périph’ »

SO FILM, Jean-Vic Chapuis
Lire la suite de l’article sur www.sofilm.fr

****

« A chaque fois que l’un parle, la caméra passe furtivement sur un autre visage, en contrepoint, sans que l’on sache vraiment si cet(te) autre était réellement là, si l’exercice a été réflexif. Mais ils sont désormais un groupe, et ils ont changé : Aïssatou qui, aux premières minutes, ne parvient pas même à dire son nom et explique être « un fantôme », s’épanouira au gré du film. Elle parviendra à nommer le traumatisme qui l’a emmurée, une prof de maternelle qui s’était acharnée sur elle. Et si le film n’adopte aucun discours sociologique, on est libre de tirer les conclusions que l’on veut. Que le cinéma soit venu réparer ce que d’autres ont abîmé, qu’il puisse se réenchanter ainsi dans un univers souvent figé dans des représentations caricaturales, en fait la bonne fée du conte. »

LIBERATION, Elisabeth Franck-Dumas
Lire la suite de l’article sur http://next.liberation.fr

****

« Un vrai booster pour le moral que ce documentaire qui redonne foi en l’avenir de l’être humain. »

20 MINUTES, Caroline Vié

Lire la suite de l’article sur www.20minutes.fr

PODCAST

FRANCE INTER | On aura tout vu
Par Christine Masson et Laurent Delmas
Olivier Babinet et les protagonistes de Swagger
PODCAST

***

FRANCE CULTURE | Plan Large
Par Antoine Guillot
PODCAST

***

FRANCE CULTURE | Ping Pong
Par Mathilde Serrek et Martin Quenehen
« Comment laver la banlieue de ses clichés ? »
PODCAST

***

NOVA | Turfuroscope
Par Camille Diao
« On refait le monde avec Maryama et Naïla de Swagger »
PODCAST

***

EUROPE 1 | Social Club
Par Frédéric Taddei
PODCAST

TELEVISION


TMC - QUOTIDIEN
Émission présentée par Yann Barthès
Diffusée le 3 novembre

***


FRANCE 5 - ENTRÉE LIBRE
Émission présentée par Claire Chazal
Diffusée le 11 novembre

Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr