Presse Sortie en salles | Pursuit of loneliness

Pour nos partenaires exploitants :
N’hésitez pas à nous contacter pour une revue de presse complète
noemie lacid.org


Revue de presse



« D’où vient la douceur qui émane de ce film ? (...) Parce qu’une vie est montrée par les effets qu’elle entraîne sur les autres, Pursuit of Loneliness est non une leçon de choses mais d’humilité, et le cinéma de Laurence Thrush, résolument anti-individualiste. »

Louis Séguin - LES CAHIERS DU CINÉMA


« Le film est une texture à lui tout seul, un magma d’émotions et de sentiments (...). S’il émeut à ce point, c’est par sa capacité infinie à toucher du doigt ce sentiment si particulier que nous éprouvons chaque jour : le fait de n’être qu’une minuscule chose parmi tant d’autres. »

Thomas Aïdan - LA SEPTIÈME OBSESSION


« L’acuité avec laquelle Laurence Thrush observe le monde est impressionnante. (...) Avec une infinie tendresse pour ses personnages, Laurence Thrush montre leur isolement, filmant au ras d’un plan de travail, ou donnant à voir un visage au travers d’une grille. Au final, il dessine un tissu social où l’envie de cohésion et d’entraide persiste chez des personnes de bonne volonté. »

Olivier Bachelard - ABUS DE CINÉ


« Thrush a tout du petit maître. Il alterne les scènes documentaires montées cut et les passages fictifs plus lents. C’est une base sur laquelle il pose un second degré de mise en scène : il privilégie les contrepoints dans les moments rapides (objets, visages qui écoutent et non qui parlent, second plan plus actif que le premier) et truffe ses plans contemplatifs de surprises qui les rendent presque haletants. »

Guillaume Tion - LIBÉRATION


« La narration combine captation documentaire et progression dramatique dans un mouvement de va et vient subtil et limpide (...) Aussi, malgré un sujet douloureux, le film est curieusement d’une grande douceur. Plaçant la nature humaine au cœur de son film, privilégiant une approche artistique rigoureuse et soignée, Laurence Trush filme les solitudes du monde contemporain avec un regard particulièrement original. »

Pierre Afeu - PERSISTANCE RÉTINIENNE


« Dans cette mégalopole de déracinés qu’est Los Angeles, personnels soignants et employés des services sociaux apparaissent comme les ultimes vecteurs d’un lien social défait par l’aliénation et la motorisation. Thrush rend un hommage pudique à ces corps de métier qui, derrière les procédures administratives régissant leur héroïsme sans gloire, arborent les visages de gardiens bienveillants et anonymes. Sans eux, les morts n’auraient pas d’ancrage. »

Damien Bonelli - CRITIKAT


« Le film, tout comme le précédent de Thrush, révèle ainsi un travail d’orfèvre d’une grande délicatesse. Et surtout une infinie tendresse, arme principale pour contrer l’individualisme ambiant qui ronge nos sociétés contemporaines. »

Guillaume Perret - LE MAUVAIS COTON


Revues de presse


  • Presse Sortie en salles | Pursuit of loneliness

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr