Noces Éphémères

Cinéma Inferno

Le retour au pays fut rude pour Reza Serkanian, dans l’Iran corseté de l’après-juin 2009. Résidant à Paris, le jeune réalisateur s’est envolé pour l’Iran après dix ans d’absence. Il tenait à y tourner son premier long-métrage. Sur place, il a appris à jouer au chat et à la souris avec le “bureau de la censure”. Noces Ephémères raconte la naissance du désir entre un homme et une femme. « En découvrant le synopsis un fonctionnaire m’a dit : On voit que tu es d’une autre planète. »
Le temps passait, Reza (...)

RESTER DANS LA SUBTILITE, Entretien avec Reza Serkanian

Propos recueillis à Cannes le 15 mai 2011, par Isabelle Mayor et Marion Pasquier
L’iranien Reza Serkanian présentait cette année à l’ACID Noces éphémères, portrait de la société iranienne traditionnelle d’une grande subtilité. Il nous parle ici des conditions de création en Iran, des enjeux de la censure et de ce qu’il a voulu transmettre à travers son film.
Pouvez-vous raconter votre parcours ? Pourquoi être venu en France ? Pourquoi avoir voulu faire un film en Iran ? Qu’aviez-vous fait avant ?
J’ai (...)

Reza Serkanian au micro de Catherine Ruelle (RFI)

Par Catherine Ruelle / Pascal Paradou
Le cinéaste iranien Reza Serkanian présente « Noces éphémères », son premier long-métrage, en ouverture de l’Acid, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion.
Écouter l’émission

Rencontre avec Réza Serkanian

Mélanie Carpentier, Grand Ecart
« Manières de voir, manières de faire », c’est ainsi que l’Acid (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion) ouvre son dossier de presse cannois. Chaque année, l’association présente une sélection de films (documentaires et fictions) choisis par un collectif de cinéastes suite à de « longues discussions passionnées (…) sans président de commission, c’est-à-dire sans voix qui vaille plus que les autres », précise Mariana Otero, coprésidente de l’Acid.
Pour son premier (...)

Le lieu d’un passage - Noces éphémères

Julia Allouache, Critikat
Pour son premier long-métrage, Reza Serkanian dessine une fiction secrètement subversive et qui paraît se dérouler sans effort. La singularité de ces Noces éphémères est de dissimuler, sans malice aucune mais avec beaucoup de pudeur, sa réelle identité. Entre le tableau exotique et la contestation frontale, le réalisateur emprunte une troisième voie, moins évidente, plus complexe et qui ne se donne pas à définir pleinement.
Iran. Dans l’enceinte de la maison familiale, les (...)

Reza Serkanian face aux chaises vides du cinéma iranien

Noces Ephémères de Réza Serkanian
A Cannes, Reza Serkanian est partout. Le jeune cinéaste iranien est au centre d’une actualité autant cinématographique que politique : jeudi 12 mai, il présentait Noces Ephémères, son premier long-métrage, en ouverture de l’Acid, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion. Le même jour, il participait à une table-ronde organisée par la Quinzaine des Réalisateurs, intitulée “Faire des films sous une dictature”, en présence de Costa-Gavras et du cinéaste syrien, (...)

Éditions précédentes

Retrouvez dans cette rubrique les films présentés dans le cadre de la programmation ACID à Cannes, depuis ses débuts en 1993.

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr