Noor

Cannes 2012 : Noor et le tuning au Pakistan et La Tête la première

Les limousines de Robert et de Denis ne sont pas les seuls véhicules remarqué à Cannes cette année. Dans la sélection de l’ACID, on découvre celui que vole Noor dans le film du même titre réalisé par Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti. Dans ce conte de voyages, on suit un khusra ( un eunuque castré, malgré lui ), qui cherche à retrouver une vie aussi normale que possible après avoir rejeté le monde clos où il était cloîtré.
Agressé un soir par un camionneur, il l’assomme violemment et s’approprie alors (...)

« Noor » de Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti

Changement d’horizon avec Noor. Je dois avouer que je ne connaissais pas l’existence des Khusra. Un film de la programmation de l’Acid, Noor, réalisé par Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti, m’en a révélé l’existence. Les Khusra sont au Pakistan une communauté de transgenres, qui regroupe des personnes qui ont changé de sexe ou qui ont un sexe indéterminé ainsi que des hommes à l’allure féminine. Ils sont généralement danseurs, à la manière Bollywood, remplaçant dans cette activité les femmes qui en sont (...)

Noor, de Cagla Zencirci et Guillaume Giovanetti

Sans contrefaçon, Noor est un garçon. Du moins, elle aimerait le devenir. Et dans un village du Pakistan, être transgenre, ce n’est pas ce qui vous rend extrêmement populaire. Noor a plus d’un souci dans sa vie, en plus de la quête de son identité sexuelle. Un père mort d’une overdose, un petit boulot harassant, un(e) ex devenu(e) femme qui tente de le/la faire changer d’avis dans sa course au pénis, une barbe qui ne pousse pas malgré bien des remèdes de charlatan, une petite amie qui préfère (...)

Cannes : Abaji évoque sa musique traditionnelle pour Noor

NOOR est le premier long métrage de Guillaume Giovanetti et Çağla Zencirci en sélection ACID au Festival de Cannes 2012. Le musicien Abaji qui a écrit la musique de ce film tourné au Pakistan était à une rencontre Cannes Soundtrack.
Propos choisis
Abaji : Je suis né au Liban, donc je suis à mi-chemin entre la France et le Pakistan. Mais je suis allé au Pakistan deux ans avant de rencontrer les réalisateurs et de voir le film (pas encore complètement monté), et j’avais visité les lieux que l’on (...)

Noor, « ecce homo »

Des portraits d’inconnus, souvent des femmes, croisées dans les rues de Cannes, Noor en a fait des dizaines. Depuis qu’il est arrivé du Pakistan, il y a cinq jours, le jeune homme ne quitte plus son Reflex. Sur le tournage de Noor, le film qui porte son nom et met en abîme sa propre histoire, il est devenu le photographe de plateau.
« Et si tu en faisais ton métier ? », lance Çağla Zencirci, coréalisatrice de ce premier long-métrage avec Guillaume Giovanetti. Noor sourit, sa bouche s’étire (...)

Sans contrefaçon je suis un garçon : Noor

Noor est un ancien khusra, c’est-à-dire un eunuque travesti. Aujourd’hui, il voudrait reprendre une vie normale au Pakistan, à commencer par rencontrer une femme et l’épouser. Seulement le lien est irrémédiablement rompu : avec son passé, parce qu’il l’a choisi, et avec sa société, parce qu’il ne parvient plus à le renouer. Troublant apologue dans un monde étouffé par ses clans.
S’il y a un mode de récit dont on pourrait rapprocher Noor, c’est celui du conte bien plus que celui de la chronique sociale. (...)

Une petite gorgée de « Moonrise Kingdom », une grande rasade de « Noor »

A côté de ce film dont tout le monde va parler (Moonrise Kingdom), et dont presque tout le monde va dire du bien, parlons d’un film dont presque personne ne va parler.
Il est présenté dans la section la moins visible de Cannes, la programmation Acid. Il est signé de gens inconnus, au début on ne sait même pas trop d’où il vient ni où il se passe. En outre, il paraît devoir se construire autour d’un « sujet » devenu envahissant dans le cinéma alternatif, les questions d’identités sexuelles, transgenres, (...)

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr