Festival de Cannes : “Kiss And Cry”, touchante fiction adolescente sur patins à glace

Publié le 23 mai 2017

Avec Kiss And Cry, Lila Pinell et Chloé Mahieu explorent la construction de l’identité à l’adolescence, dans le milieu très féminin et très fermé du patinage artistique de compétition. Interview.

Sarah a quinze ans, la passion du patin à glace et une certaine envie d’indépendance. De retour à Colmar, où elle pratique en compétition, elle se heurte aux rivalités, à la rudesse de l’entraînement et à ses propres envies adolescentes. Tourné avec les patineuses de l’équipe de Colmar, le film joue à la fois sur les codes du documentaire et de la fiction. Et explore, grâce à la spontanéité de ces jeunes filles, les relations d’amour et de conflit entre adolescentes, la découverte de la sexualité, l’opposition au monde des adultes, bref, la construction d’une identité. Réalisé par Lila Pinell et Chloé Mahieu, Kiss and Cry était présenté en sélection ACID ce lundi à Cannes, où il sera de nouveau projeté le 26 mai avant de sortir en salles à l’automne 2017. L’occasion de poser quelques questions à Lila Pinell.

LIRE LA SUITE SUR

Mathilde Saliou - CHEEK MAGAZINE

Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr