Avant la fin de l’été : un road movie avec une touche indie

Publié le 22 mai 2017

CANNES 2017 : Dans son premier long métrage, Maryam Goormaghtigh nous emmène sur les routes ensoleillées du sud de la France entre rires, larmes, mélancolie et espoir

La réalisatrice suisse, française et belge, Maryam Goormaghtigh fait ses premiers pas sur le tapis rouge du festival de Cannes grâce à son incroyable road movie Avant la fin de l’été [+]. Après avoir remporté une aide à la postproduction au festival Entrevues de Belfort en 2016, la voilà à présent sélectionnée, au côté de neuf autres films, par l’ACID. La jeune réalisatrice maîtrise cette histoire, remplie de spontanéité et de générosité, du début à la fin. Un doux parfum enivrant se dégage de cette comédie indépendante, légère et sophistiquée, sans pour autant tomber dans la superficialité. Ses personnages sont de véritables héros contemporains, tourmentés et instables, ils affrontent la vie tout en sachant qu’il pourrait ne pas y avoir de lendemain. Rien n’est permanent, tout est en (re)construction permanente : c’est ce qu’ils nous apprennent avec humour et une touche réconfortante de naïveté.

LIRE LA SUITE SUR CINEUROPA

Muriel Del Don - CINEUROPA

Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr