Cannes 2015 : un Star Trek à la française dans la sélection de l’ACID

Publié le 22 avril 2015

La sélection de l’ACID vient d’être dévoilée ! Au programme de cette 22e édition, de la SF loufoque, un premier film futuriste et une bonne dose d’humour noir...


L’ACID c’est quoi ?

En 1992, 180 cinéastes signent un manifeste intitulé « Résister ». Dans la foulée, ils créent l’ACID ou Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion. Depuis 1993, l’ACID a sa propre programmation au Festival de Cannes. Elle y montre 9 longs métrages, choisis par une quinzaine de cinéastes de l’association, parmi plusieurs centaines de films en provenance du monde entier.

Ils ont été révélé par l’ACID...

Lucas Belvaux, Serge Bozon, Gilles Porte et Yolande Moreau, Rachid Djaïdani, Arnaud et Jean-Marie Larrieu, Pierre Schoeller, Ursula Meier, Alain Gomis...

L’ACID c’est quand ?

L’ACID se déroule pendant le Festival de Cannes, du 14 au 23 mai. Après Cannes, les 9 films sont accompagnés dans divers festivals et soutenus par l’association jusqu’à leur sortie en salles. Par ailleurs, , la sélection de l’ACID sera reprise à la fin du mois de septembre au Louxor (Paris 18e) ainsi que dans une trentaine de salles en Ile-de-France et en régions.

Les films de l’ACID

Cosmodrama
Crache cœur
De l’ombre il y a
Gaz de France
Je suis le peuple
Pauline s’arrache
The Grief of Others
La Vanité
Volta a terra



De cette sélection, on retiendra quelques pépites qui, sur le papier, ont largement de quoi créer l’évènement. C’est le cas de Cosmodrama, film de SF loufoque, ersatz de Star Trek à la française, dans lequel Jackie Berroyer et son équipe de scientifiques se retrouvent perdus à bord d’un vaisseau spatial... On peut aussi citer Gaz de France, où Olivier Rabourdin et Philippe Katerine, propulsés en 2020, tiennent une réunion secrète à l’Élisée. Enfin dans La Vanité de Lionel Baier, un homme prêt à en finir avec la vie fait appel à une association d’aide au suicide...

ALLOCINE
Mardi 21 avril 2015

Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr