« Kiss and Cry », la valse des patins

Publié le 9 juin 2017

Haut niveau. Premier long métrage de fiction de Lila Pinell et Chloé Mahieu sur le patinage artistique, milieu tyrannique où le corps adolescent décide de se rebeller.

Tout le monde aimerait qu’elles maigrissent. Enfin, tout le monde : la mère qui fait recracher le bonbon par la fenêtre de la voiture, l’entraîneur, Xavier, dont les prises de parole sont un florilège de vannes folles et méchantes (« On ne peut pas sauter quand on est une bonbonne de gaz ! Tu finiras assistance de direction chez Vialis ! »). Mais ça ne semble pas trop les atteindre, les filles de l’équipe de patinage. Elles ont mieux à faire, comme déconner en pyjama avec les copines, faire le mur pour aller embrasser un garçon, traîner à la fête foraine.

LIRE LA SUITE

Elisabeth Franck-Dumas - LIBÉRATION

Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr