Cannes 2017 : « Sans adieu », la chronique truculente d’une fin de carrière paysanne

Publié le 19 mai 2017

A l’ACID, le documentaire posthume de Christophe Agou décrit le quotidien trivial et poétique d’une agricultrice du Forez.

Sale et belle histoire que celle de ce documentaire, que l’on aime d’un amour inconditionnel. Christophe Agou, son auteur, photographe français installé à New York, est mort à l’âge de 45 ans, juste après en avoir terminé le montage. Porté par son producteur, Pierre Vinour, le film arrive aujourd’hui dans la « petite » section de l’ACID, bien acide en apparence, mais si touchant, si aimant, si doux au fond.

LIRE LA SUITE SUR LE MONDE

Jacques Mandelbaum - LE MONDE

Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr