Mariana Otero : “Nuit debout a été une avant-garde”

Publié le 25 mai 2017

La réalisatrice Mariana Otero a suivi trois mois durant le mouvement Nuit debout. Son film, L’Assemblée, financé par une campagne de crowdfunding, restitue cette expérience inédite de démocratie directe. Entretien.

Le 1er mai, quand nous rencontrons Mariana Otero dans un café situé près de la place de la République, celle-ci se remplit peu à peu, en cette journée internationale des travailleurs marquée par un entre-deux-tours périlleux. C’est ici, il y a presque un an, que siégeait Nuit debout, le sujet de son nouveau film, L’Assemblée, présenté par l’Acid (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion) au Festival de Cannes. Pendant trois mois, la réalisatrice s’est immergée dans ce mouvement inédit, entre contestation de la loi travail et demande d’horizontalité dans le rapport à la politique.

LIRE LA SUITE DE L’ENTRETIEN

Marilou Duponchel - LES INROCKS

Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr