Le Voyage au Groenland

Un film de Sébastien Betbeder

Programmation ACID
Cannes 2016

France - 2016 - 1h38 min -

Sortie : 30 novembre 2016

Sélections et prix :

Soutien GNCR
Soutien CCAS (Caisse centrale d'activités sociales de l'énergie)

* FIFF Namur, Mention spéciale du jury
* Festival de La Rochelle
* Festival de Lama
* Festival de Gindou
* Fifib, Bordeaux
* Hamburg Filmfest
* Festa do Cinema Frances, Lisbonne
* Cinémathèque de Tanger
* Thessaloniki Film Festival

Scénario : Sébastien Betbeder
Image : Sébastien Godefroy
Son : Roman Dymny
Montage : Céline Canard
Musique : Minizza

Avec :
Avec Thomas Blanchard, Thomas Scimeca, François Chattot, Ole Eliassen, Adam Eskildsen, Benedikte Eliassen, Mathias Petersen, Judith Henry, Martin Jensen

Thomas et Thomas cumulent les difficultés. En effet, ils sont trentenaires, parisiens et comédiens... Un jour, ils décident de s’envoler pour Kullorsuaq, l’un des villages les plus reculés du Groenland où vit Nathan, le père de l’un d’eux. Au sein de la petite communauté inuit, ils découvriront les joies des traditions locales et éprouveront leur amitié.


Texte de soutien de l'ACID :

Sous le signe de Jankélévitch et d’Hergé

Le Voyage au Groenland est un film lumineux où l’émotion est d’autant plus forte qu’elle sourd d’un subtil décentrement du quotidien. Variation betbederienne autour de ses figures de paumés perchés, l’épopée drolatique de Thomas et Thomas, jeunes gens lunaires parachutés sur une terre lunaire, se déroule sous le patronage conjoint du philosophe et du dessinateur de BD.

Sous les auspices malicieux du premier, un je-ne-sais-quoi flotte comme un charme dans ce village inuit, sorte d’idéal écolo : pas d’électricité, on charrie l’eau selon les besoins, les toilettes sont sèches, les équipements techniques sont modestes, collectifs et souvent en panne, on y pratique le footing comme aux Buttes Chaumont.

La luminosité particulière de ce territoire gelé éclaire le tragique familier de leur précarité et de leur maturité indécise de façon plus aigüe qu’observées dans leur écosystème habituel. Un je-ne-sais-quoi d’infime, ici, décale la banalité des petits riens par lesquels, sur la fine crête de l’instant, on surprend les vibrations et les altérations qui traversent les deux Thomas. Quand ni la langue de l’autre ni ses codes ne sont intelligibles, quand la proximité amicale obture la connaissance de l’autre (l’autre comme le même, c’est l‘ignorance de l’autre), l’altérité devient miroir et l’expérience de l’amitié se déploie, aussi paradoxalement que la relation au père se tisse dans la distance pudique.

C’est sous le signe du second que les aventures de T &T au Groenland imposent leur expressivité poétique, une limpidité qui a tout à voir avec la ligne claire : précision, rigueur et lisibilité. Les séquences sont structurées et cadrées comme des planches de bande dessinée. La chasse au phoque est à ce titre exemplaire : l’absence d’ombre sur la banquise renvoie à la quasi absence d’ombre dans les dessins d’Hergé, l’expressivité graphique des silhouettes des deux Thomas, le temps suspendu du final (viser/tirer) qu’on voudrait prolonger en revenant à son début, comme dans la relecture fébrile d’une page de BD pour en prolonger la fin… la jubilation d’un récit en soi. Autres échos à l’art de la BD, les enchaînements séquentiels et les quelques voix off fonctionnant comme des récitatifs (1).

Le voyage excelle à déployer la palette des rêveries douces-amères des deux héros. Merveilleux comédiens, très contemporains dans l’incertitude de leur statut social et affectif, Thomas Blanchard et Thomas Sciméca résistent au tragique familier avec une mélancolie souriante et une légèreté élégante. Ils distillent une émotion de haute intensité et s’en reviendront de cette contrée au froid revigorant avec une maturité nouvelle.

Cati Couteau

(1) - texte inscrit dans une cartouche pour donner des informations que ne fournissent ni le dessin ni les dialogues, en quelque sorte la voix d’un narrateur.

Les Films


Distribution

UFO Distribution
www.ufo-distribution.com


Production

ENVIE DE TEMPÊTE Productions

UFO
William Jéhannin

Bobi Lux
Louise Entgen


Revue de presse
Le Voyage au Groenland


Mai 2016 (Cannes)

Novembre 2016 (Sortie)

FA - LE VOYAGE AU GROENLAND

SOUTIENS

Ce film bénéficie du soutien de :

Logo CCAS

Projet Transmedia

levoyageaugroenland.fr

EXTRAIT - Le Voyage au Groenland

Entretien avec Sébastien Godefroy, Chef Operateur

DVD

En DVD le 2 mai

Bonus DVD :
- « Inupiluk », de Sébastien Betbeder (34’)
- « Le film que nous tournerons au Groenland », de Sébastien Betbeder (32’)
- Webserie (10 épisodes) : Thomas et Thomas s’en vont au Groenland (35’)
- "Le journal de bord du tournage (45’)
- Documentaire : « Kullorsuaq » : Vivre sur la glace" (20’)
- Documentaire : « Internet au Groenland » (10’)

Éditeur DVD : UFO Distribution



A télécharger


Dépliant ACID/ECLA



© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr