Les belles surprises de l’ACID à Cannes

Publié le 13 juin 2017

L’ACID s’était fait remarquée en 2016 avec des super films (Swagger, La Jeune Fille Sans Main, ...) et a préparé un programme de dix longs-métrages dont certains sont déjà de petites perles. On y retrouve quelques noms connus.

Celui de la documentariste Mariana Otero (A ciel ouvert, 2014), qui revient avec L’Assemblée sur l’épopée du mouvement Nuit debout. Ou encore Ilan Klipper (complice de Virgil Vernier sur les remarquables Pandore et Commissariat) qui livre ici l’excellent Le ciel étoilé au dessus de ma tête, avec le nom moins excellent Laurent Poitrenaux dans le rôle d’un écrivain coincé depuis vingt ans au stade de son deuxième roman, le tout sur fond de délire drôlissime et surprenante à plus d’un titre. Casting première classe avec outre Laurent, Camille Chamoux, Alma Jodorowsky (vue récemment dans la très bonne série de France 3 La Vie Devant Elles.
Autre perle KISS & CRY avec des reines du patin qui ouvrent la danse de Chloé Mahieu et Lila Pinell. Loin du romantisme larmoyant (chute d’une icône) comme des préceptes traditionnels (il faut souffrir pour atteindre la gloire), c’est un tout autre sujet qui est présenté ici.

LIRE LA SUITE

FRENCH TOUCH

Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr