Mange ceci est mon corps

Un film de Michelange Quay

Programmation ACID
Cannes 2008

France / Haïti - 2007 - 105 min - Couleur - 35mm

Sortie : 22 octobre 2008

Scénario : Michelange Quay
Image : Thomas Ozoux
Son : Nicolas Leroy
Montage : Jean-Marie Lengelle
Musique : Madioko Malik Mezzadri

Avec :
Sylvie Testud, Catherine Samie, Hans Dacosta Saint-Val, Jean-Noel Pierre

Haïti, île noire, solitaire, abandonnée à sa pauvreté et à sa misère. Madame, une femme blanche, vit dans ses fantasmes coloniaux où elle enseigne et nourrit les masses damnées de la terre. Une expérience cinématographique hypnotique et viscérale qui nous emmène au plus profond de la souffrance spirituelle et matérielle de la première République Noire.
Haiti, a lonely forgotten black island abandoned to its poverty and misery. A white woman, Madame lives in a colonial fantasy in which she helps to teach, inspire and feed the retched masses of the world. A hynoptic viseriscal cinematographic experience that will take us to the core of Haiti's spritual and material suffering.


Ce film marque une rupture franche et déterminée avec le naturalisme ambiant, qui piège tout le monde au cliché. Il nous parle, poétiquement, prophétiquement, d’un rapport métaphysique entre le nord et le sud, le noir et le blanc, le riche et le pauvre. S’il ne veut pas en parler « ordinairement », c’est que le film porte un message extrême, un avertissement ultime, celui d’une fin, d’une mort prochaine et réciproque des deux parties, et que le malheur, enfin là et seulement à ce point-là, réunit et rassemble. C’est bien évidemment épouvantable. Ceci endossé avec grandeur, abnégation et générosité : conscience, par Catherine Samie et Sylvie Testud, qu’un grand hommage leur soit rendu. La facture du film est à la hauteur de sa vision : à la recherche de ce qui renverse l’ordre des choses, annule toute caricature. A la recherche aussi de ce qui peut encore et toujours nous sauver : sortir du cliché, aller au-delà de ce qui sépare et coupe définitivement, tenter une percée régénératrice. C’est très difficile aujourd’hui d’accomplir ce travail-là, très difficile. Ce film le fait.

Marie-Claude TREILHOU, cinéaste

Les Films


Distribution

Shellac
Friche de la Belle de Mai, 41 rue Jobin
13003 Marseille
Tél : 04 95 04 95 92
Fax : 08 26 42 10 23
Email : shellac altern.org
Site : www.shellac-altern.org


Production

Tom Dercourt, Les films à un dollar





© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr