Stuart A. Staples, bande puissante

Publié le 9 juin 2017

Le chanteur de Tindersticks a composé les musiques d’« Un beau soleil intérieur » de Claire Denis et de « Sans adieu » de Christophe Agou.

Mais que diable vient faire sa musique soul et bluesy sur les images de vieux paysans miséreux du Forez se débattant entre la mort de leurs bêtes, la surdité de l’administration et l’aveuglement des services vétérinaires ? « Quand on écrit la musique d’un film, on ne plaque pas simplement son style, on y appose sa sensibilité », résume Stuart A. Staples, le chanteur de Tindersticks, groupe phare des années 90 apparu à Nottingham. Il le répète : « Je ne suis pas compositeur de musique de film. Il s’agit de collaborations avec des cinéastes. De conversations. »

Stuart A. Staples fait depuis un moment déjà du cinéma. Pas avec sa gueule (il pourrait), pas avec une caméra (bien qu’il ait tourné un court métrage), mais avec ses bribes de douce mélancolie.

LIRE LA SUITE

Sonya Faure - LIBERATION

Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr