Tombé du ciel

Un film de Wissam Charaf

Programmation ACID
Cannes 2016

France, Liban - 2016 - 1h10 min -

Sortie : 15 mars 2017

Sélections et prix :
* Prix de la Mise en Scène - 4ème Festival War on Screen, Châlons-en-Champagne
* Grand Prix - Festival de Tubingen- Stuggart

* Cinémed Montpellier
* Festival de Saint-Paul-Trois-Châteaux
* Lebanese Film Festival, Beyrouth
* Festa do Cinema Frances, Lisbonne
* Cinémathèque de Tanger

Scénario : Wissam Charaf et Mariette Désert
Image : Martin Rit
Son : Emmanuel Zouki
Montage : William Laboury
Musique : Wissam Charaf

Avec :
Rodrigue Sleiman, Raed Yassin, Said Serhan, George Melki, Yumna Marwan

Après 20 ans de séparation, Samir, ancien milicien présumé mort réapparaît dans la vie d’Omar, son petit frère devenu garde du corps à Beyrouth. Entre drame et comédie, Samir doit se confronter à un pays qui ne lui appartient plus.


Texte de soutien de l'ACID :

Avec en filigrane la guerre civile qui a frappé le Liban (1975-1990), Tombé du ciel est une subtile parodie du film de genre qui use de la figure centrale du revenant, du fantôme. Un film à l’humour pince-sans-rire qui nous offre une galerie de personnages drôles et inquiétants, tous fantômes à leur manière, menant une existence risiblement absurde.
Loin du drame social, Wissam Charaf nous emporte avec une dérision loufoque dans une boucle infernale de l’éternel retour. Son cinéma de l’étrangeté situé au croisement de chemins entre Aki Kaurismäki et Elia Suleiman, s’amuse avec une grâce naturelle des codes cinématographiques. Des machos se battent, tuent, matent les filles et rêvent de belles bagnoles. Des bourgeois font la fête dans des piscines alors que retentissent au loin les attentats suicides. Cet univers frétille d’anti-héros imprévisibles, semblables à des personnages de bandes dessinées qui tournent en rond dans des situations récurrentes dont ils peinent à se soustraire. Wissam Charaf nous livre une mise en scène très moderne du cinéma de l’absurde, qui fait la part belle aux cadres synthétiques et chorégraphiés, comme à la colorimétrie soignée des décors.

Tombé du ciel avance l’air de rien et dit plus qu’il n’en a l’air. Il nous livre un instantané à la fois tendre et ironique de Beyrouth où l’amnésie, la paix, les voitures de luxe et les night-clubs font bon ménage avec les armes, les explosions et les hommes de main.


Julia Kowalski et Rima Samman, cinéastes

Les Films


Distribution

EPICENTRE FILMS
www.epicentrefilms.com

VENTES INTERNATIONALES
Pascale RAMONDA
www.pascaleramonda.com


Production

AURORA FILMS
Charlotte Vincent

Co-production
NÉ A BEYROUTH FILMS

Pierre Sarraf


SOUTIEN CCAS (Caisse centrale d’activités sociales de l’énergie)

Ce film bénéficie du soutien de la CCAS, partenaire de l’ACID pour les actions en régions, le travail auprès des publics et la publication des documents d’accompagnement :

FA Tombé du ciel

REVUE DE PRESSE TOMBÉ DU CIEL

«  Un saisissant portrait du Liban d’aujourd’hui et l’éclosion d’un cinéaste plein d’avenir. » LE JDD

« Tragique, comique, magnifique et glacé, ce film nous rappelle que la paix n’existe pas. » LE CANARD ENCHAINE

Revue de presse mars 2017 ici



A télécharger


Dépliant ACID/CCAS



© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr