Cannes 2012 : les 20 ans de l’ACID

Publié le 8 juin 2012

La sélection de l’ACID présentée à Cannes sera reprise dans son intégralité au Cinéma des Cinéastes en septembre prochain, comme tous les ans, en présence des auteurs. Les films : Noor de Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti (Turquie) ; La Tête la première d’Amélie van Elmbt (Belgique) ; Casa Nostra de Nathan Nicholovitch (France) ; The End de Hicham Lasri (Maroc), Ini avan de Asoka Handagama (Sri Lanka), Room 514 de Sharon Bar-Ziv (Israël), Stalingrad Lovers de Fleur Albert (France), La Vierge, les Coptes et moi de Namir Abdel Messeeh (Qatar) et Sharqiya de Ami Livne (Israël).

Séances spéciales : Ab Irato, sous l’empire de la colère de Dominique Boccarossa (France), L’Été de Giacomo de Alessandro Comodin (France, Belgique, Italie) qui sort en salles le 4 juillet 2012 après avoir gagné un Léopard d’or au Festival du film de Locarno en 2011, El Puesto de Aurélien Lévêque (France) et le documentaire Le cinéma français se porte bien de Stéphane Arnoux, Aurélia Georges, Jean-Baptiste Germain et Chiara Malta, questionnement autour du cinéma français indépendant aujourd’hui.

Cette année fut l’occasion de fêter les 20 ans de l’ACID, notamment avec une rétrospective à la Cinémathèque Française qui a permis de revoir les premiers films de Bruno Dumont (La Vie de Jésus), Manuel Poirier (La petite amie d’Antonio), Lucas Belvaux (Parfois trop d’amour), première oeuvre de Pierre Schoeller (Zéro Défaut, avant les succès de Versailles et surtout L’Exercice de l’État l’an dernier ), Sandrine Veysset (Y aura-t-il de la neige à Noël ?), Jacques Nolot (L’Arrière-pays), Alain Guiraudie (Du soleil pour les gueux) ou Rabah Ameur-Zaïmeche (Wesh, Wesh qu’est-ce qui se passe ?).

Le Forum des Images proposera une autre sélection entre novembre et décembre autour de la thématique « Les cinéastes qui ont filmé Paris ». Autres reprises : au Festival International de Cinéma de Marseille du 4 au 9 juillet, au Festival du Film de Femmes de Salé, au Maroc, du 17 au 22 septembre, au Festival International du Film Indépendant de Bordeaux du 2 au 7 octobre, au BAMcinémtek de New-York en octobre, en novembre à la Cinémathèque de Toulouse ainsi qu’au Festival ’ Entrevues ’ de Belfort. Enfin, un livre mettant en lumière les textes écrits sur les films par les cinéastes de l’ACID paraîtra à l’automne.

L’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion) est née en 1992, quelques mois après un texte signé en novembre 1991 par 180 réalisateurs qui ne supportaient plus de voir des films d’auteur disparaître trop vite des salles. Parmi les signataires, Xavier Beauvois, Luc Moullet, Alain Tanner, Bertrand Tavernier ou Lucas Belvaux, qui évoquait alors l’idée de « sortir différemment des films différents », ce qui est l’une des clés pour comprendre l’utilité de l’ACID. La sélection est effectuée par des cinéastes, souvent eux-même soutenus dans le passé par l’ACID, qui apportent leur soutien lors de diffusions publiques et signent un texte sur leurs impressions toujours personnelles.

Trouver des distributeurs, des salles et encourager le bouche à oreille, marteler leur attachement à ces ’ petits ’ films a notamment permis de faire naître quelques succès comme l’an dernier Bovines d’Emmanuel Gras et Noces éphémères, très grand film de Reza Serkanian ainsi que Donoma de Djinn Carrénard. Les présentations à Cannes pendant le festival attirent un large public, constitué de professionnels (critiques, exploitants, distributeurs) et du public cannois, permettant ainsi de tester le potentiel d’un film.

La déléguée générale de l’ACID est Fabienne Hanclot, dont il est utile de souligner la forte implication dans ce travail de mise en valeur de films qui pourraient rester invisibles. Chaque année, une trentaine d’oeuvres de tous pays, de tous styles sont ainsi aidés et presque tous trouvent le chemin des salles françaises.

Pascal Le Duff - CINÉ RÉGION

Éditions précédentes

Retrouvez dans cette rubrique les films présentés dans le cadre de la programmation ACID à Cannes, depuis ses débuts en 1993.

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr