Cannes 2014 : Et si le « off » était « in » ?

Publié le 15 mai 2014

En marge du Cannes officiel, une multitude de sélections et de récompenses « off » ont fleuri. Certaines sont accessoires. D’autres, comme la Queer Palm et l’Acid, beaucoup plus essentielles.



Par leurs missions :


(...)
L’Acid (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion) soutient des films indépendants, donc souvent très fragiles. Tout au long de l’année, elle favorise leur visibilité en salles, notamment par des rencontres. Un engagement artistique. Et lui aussi politique.


Par leurs sélections :

(...) L’Acid propose une programmation passionnante, alternative, défricheuse et frondeuse... A même de rivaliser avec le cinéma « officiel », parfois ronronnant. L’an passé, 2 Automnes, 3 hivers, de Sébastien Betbeder, et Au bord du monde, de Claus Drexel, nous ont éblouis. Parmi les neuf films proposés cette année, on attend beaucoup de La Fille et le Fleuve, d’Aurélia Georges, et de Mercuriales, de Virgil Vernier.



Guillemette Odicino et Jacques Morice, Télérama du 14/05/14

Revues de presse

« En proposant un modèle solidaire fondé sur l’idée de rencontre, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion révèle aujourd’hui nombre de jeunes cinéastes. »

Thierry Méranger, les Cahiers du Cinéma

© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr