Paris XY

Un film de Zéka Laplaine

Programmation ACID
Cannes 2001

France - 2001 - 80 min - Noir et blanc - 35mm

Sortie : 21 août 2002

Scénario : Zéka Laplaine
Image : Octavio Espirito Santo
Son : Marc Nourygate
Montage : Sarah Taouss-Matton et Cathy Chamorey
Musique : Papa Monteiro

Avec :
Zéka Laplaine, Sylvia Vaudano, Lisa Edmonson, Pilou Loua, Moussa Sene Absa, Kudzo Do Tobias, Victor Wagner

Un matin, Max se réveille et découvre que sa femme Hélène l'a quitté, sans mot dire, emmenant avec elle leurs deux enfants. Il ne comprend pas. Les nuits s'étirent, ses démons s'en mêlent, il choisit de les affronter et de s'ancrer dans la réalité. Il sonde ses sentiments, revisite de fond en comble l'attirance de sa vie. Les anges lui apparaissent enfin. Max redécouvre finalement son amour pour Hélène et décide de la reconquérir. Mais n'est-il pas déjà trop tard ?


Un homme pris dans le tourbillon des affaires est rappelé à la rugueuse réalité par le départ de sa femme.

Dans Paris : XY, un film en noir et blanc, le réalisateur expose une relation de couple (une “Blanche” et un “Noir”) avec un brin de poésie et une sourde violence tout en nous épargnant les stéréotypes des mariages mixtes. Séparé donc de son Y, notre X (X comme une variable inconnue en algèbre), l’âme en peine, connaît sa traversée du désert. Dans cette traversée de Paris (pas drôle du tout) à la recherche de celle qui soudain existe et compte, se révèlent à lui quelques vérités dans le miroir de sa propre vie ; entre autres, on ne peut pas se construire un “confort familial” en ignorant le ou la partenaire, tout en s’accordant aux amères délices de ses propres origines. Paris : XY invite à une réflexion sur la dure et pathétique confrontation amoureuse d’êtres qui ne peuvent échapper à leurs propres démons. Une note d’humanité tout de même : des enfants sont nés de ces amours tumultueuses. Et ces enfants (invisibles dans le film) constituent un lien, un rapport auquel le spectateur s’accroche. Et le film devient moins noir... moins pessimiste... tout en nuance...

Ali AKIKA, cinéaste

Les Films


Distribution

Les Histoires Weba


Production

Les Histoires Weba





© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr