Romamor (Lettre filmée berlinoise)

Un film de Joseph Morder

Programmation ACID
Cannes 1993

France - 1991 - 1h32 min - Couleur

Scénario : Joseph Morder





Avec :
Françoise Michaud, Joseph Morder, Erich Gockel, Valerio Villalba, Luca Mochi

Mark, cinéaste, envoie depuis Berlin une lettre filmée à Sandra, peintre qui vit à Paris. Dans ce film, Mark évoque sa rencontre avec Sandra. Derrière l'objectif d'une caméra, il montre son voyage à Berlin ; il raconte leur voyage à Rome, tous deux à la recherche de leurs origines juives. Sandra est de plus en plus gênée par le filmage obsédant de Mark : elle aimerait vivre leur histoire d'amour, leur exil, sans le regard de la caméra...


PAROLE DE CINÉASTE

A première vue, l’importance de Joseph Morder tient dans son attitude : une volonté de s’affirmer d’abord comme cinéaste et de ne s’intégrer aux structures existantes que dans la mesure où elles sont à même de l’aider à montrer ce qu’il a envie de montrer, lui, et non ce à quoi elles ont été préparées.

Ce n’est qu’à la réflexion que sa véritable démarche apparaît. Le propos de Morder n’est pas tant d’affirmer sa petite personne, mais de découvrir, d’élargir le champ du Cinéma. Sa démarche ne diffère guère, au fond, de celle de Williamson, de Porter, de Griffith et des autres pionniers. Alors, si son œuvre est qualifiée de « marginale », on est en droit de se demander : De quoi ?

Jean-Marie BUCHET, cinéaste

Les Films


Production

5 Continents


En VoD sur UniversCiné

Voir le film




© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr