Zaïre, le cycle du serpent

Un film de Thierry Michel

Belgique - 1992 - 85 min - Couleur - 16mm

Sortie : 21 janvier 1998

Sélections et prix :
Nombreux Prix à différents festivals européens.
Scénario : Thierry Michel
Image : Michel Techy
Son : André Brugmans
Montage : Pilar Morales
Musique : Bashila Kabongo

Avec :
Soumaya Akaboun, Miloud Habachi, Tarik Jamil, Aïcha Mahmah, Ahmed S.Soussi, Mohamed Timoud

Au coeur du continent noir, après trente années de mobutisme... quel avenir pour le Zaïre ? Durant cinq semaines, Thierry Michel a filmé Kinshasa, la capitale du Zaïre, sous toutes ses coutures. Kinshasa de la mendicité, des marginaux et des laissés pour compte. Kinshasa aussi de la bourgeoisie d'affaires, des dignitaires religieux et militaires. Kinshasa enfin des quartiers populaires enterrant leurs morts, victimes de la dictature.


Le cycle du serpent
L’évolution du Zaïre peut être décrite comme se déroulant sur quatre périodes, chacune des périodes est représentée par un personnage : la première période c’est l’homme qui parle de liberté, de démocratie, et de bonheur, et elle a débouché sur l’indépendance avec Lumumba. L’indépendance a mal tourné, il y a du désordre partout. Puis le lion est venu s’imposer, c’est Tschombé, et il n’a parlé que d’ordre, remise de l’ordre, après cette deuxième période nous avons la troisième avec le léopard, qui parle comme l’homme mais qui est un félin, donc qui impose une discipline de fer. Et cela va lui permettre de durer des années et des années et le léopard, c’est Mobutu. La quatrième période, c’est celle que nous vivons maintenant. Le léopard est arrivé à la fin de son cycle, commence le cycle du serpent. Le serpent, c’est le service de sécurité, et tous les gens qui ont collaboré avec lui pour imposer la dictature, et maintenir la dictature, et le serpent n’a pas beaucoup de finesse, il va essayer de serrer et de serrer et de serrer jusqu’à ce que l’homme se révolte et commence à parler encore de démocratie et de liberté c’est ça que nous sommes en train de faire actuellement au Zaïre.

Aubert MUKENDI

Les Films


Distribution

Orisha Distribution
5, rue Médéric
75017 Paris
Tél : 01 47 63 74 00
Fax : 01 47 63 85 90
orisha-films@wan...


Production

Les Films de la Passerelle (Belgique)





© 2011 L’acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion | réalisation site : quidam.fr